#MercrediFiction #4.3

Lou regarde autour d’elle pendant qu’elle cherche des réponses. Elle s’approche d’une étagère, fouille un peu… Elle y trouve des piles encore emballées et à côté un vieux walkman. Elle n’en avait pas vu depuis des années. Elle pose le casque poussiereux sur ses oreilles et appuit sur le gros bouton play alors que les autres la regardent ne comprenant pas ce qu’elle fait. Elle commence à entendre les premières notes.

#MercrediFiction #4.2

Plus elle se posait de questions et plus les questions se faisaient nombreuses et moins les réponses se faisaient présentes. Lou avait toujours été seule, elle n’avait jamais eu besoin des gens pour vivre ou survivre. Elle avait bien tenté quelques fois de se rapprocher des humains, mais ça n’avait pas marché. Elle ne connaissait pas grand-chose aux relations sociales. Elle n’avait jamais compris pourquoi les gens posent des questions s’ils ne veulent pas entendre les réponses.

#MercrediFiction #4.01

Elle se réveille avec ce mal de crâne des lendemains de cuite. Ok ok, il s’est passé quoi bordel ? Elle regarde autour d’elle… des débris. Des débris à perte de vue. Elle ne comprend pas. Ses yeux se posent sur l’étendue de cendres qui jonchent le sol. Merde… Tertone…. Tertone ! Teeertone ! Elle crie comme si elle attendait une réponse… mais rien. La panique la gagne, les questions se bousculent dans sa tête mais aucune réponse ne vient, ni aucune personne.

#MercrediFiction #3.29

Souvent, nous savons qu’un rêve est un rêve car nous estimons que, dans notre réalité, il est simplement impossible que ça soit réel. Et si, finalement, cette réalité était simplement bridée parce qu’on nous apprend depuis notre plus jeune âge que ce n’est pas possible ? Et que, en enfant bien élevé, au lieu de remettre en cause et de tester par nous-mêmes, nous avons simplement abandonné l’idée que ça soit possible ?

#MercrediFiction #3.28

Enzo reçoit des messages et encore des messages. Des appels aussi, il ne sait pas où donner de la tête. Il décroche son téléphone. - Pronto! Sì. Sì ho capito sì. Va bene così. Ci vediamo! Emma le regarde, nerveuse. - Alors ? C’était qui ? - Tu as soigné un enfant qui n’était pas sur la liste ? - Oui, il a voulu que je tente, j’ai tenté sans trop de conviction, il savait mais… dans le rêve ça a marché.